News du 18 août 

Tok to Delta Junction 184km / 505m+ / 9h sur la selle 

(totale : 1246 km)

(total : 10 990m+)

Bon…c’était une très longue journée sur la selle…mais je suis arrivée au bout…j’ai presque hésité à faire un bivouac car il y avait des tas d’endroit très beau mais d’un autre côté je voulais vraiment m’octroyer une ou deux journées de repos à la fois pour récupérer et pour préparer la suite. J’ai bien géré mon effort malgré la fatigue des derniers jours et aussi bien conditionné le mental pour arriver au bout de cette longue journée. 

À partir de maintenant, je devrais pouvoir faire des étapes plus courtes car les paysages deviennent à nouveau beaux et variés…en espérant que la météo ne va pas trop se dégrader car ça change du tout au tout l’ambiance et les journées …et les prévisions ne sont pas top. À suivre. 

Bien dormi cette nuit même si j’ai été réveillée deux fois car j’avais froid. Debout à 5h45 et départ tranquille à 7h. 

-1 degré ce matin et nuageux . Froid aux mains et aux pieds sur le vélo malgré mes supers chaussettes et mes gants.  

La journée commence par une ligne droite de 35km, à ma gauche comme à ma droite une forêt de résineux. 

Au bout de cette ligne droite, je passe quelques bosses, je me rapproche des montagnes, c’est beau mais assez rapidement je m’en éloigne. Je passe des ponts pour traverser des grandes rivières. 

Je suis sur l’Alaska highway qui d’ailleurs se termine ici à Delta Junction au mile 1422 ! Je suis étonnée car je m’attendais à un axe routier important avec de la circulation mais il n’en est rien. La route est presque désertique… c’est très agréable. 

Par ci par là une boîte aux lettres au bord de la route et un petit chemin qui conduit à une habitation et là grande surprise…la plupart de ces habitations sont en fait des caravanes ! Je me demande si les gens vivent ici aussi l’hiver et ce qu’ils font de leurs journées … car entre Tok et Delta il n’y a rien… et ils vivent à peu près à mi distance d’entre les deux. Ca m’occupe l’esprit un bon moment. 

Je me programme une pause une fois que j’ai atteins le km 100… psychologiquement ça fait du bien. Au km 101 je m’assois par terre et je mange au bord de cette route déserte le sandwich au pain complet que je me suis préparée hier soir. J’essaye de me préparer un petit truc la veille pour manger sainement et ne pas m’alimenter que de trucs sucrés. 

La pause est courte, 10 minutes, car les moustiques attaquent 🙂

Retour sur la selle avec une grosse pomme comme dessert. 

Les km défilent, les sapins disparaissent pour laisser place à un paysage un peu monotone. 

Le ciel se charge de plus en plus de nuages menaçants et bien sombres…

25km avant Delta, je tombe sur une station service « old style ». Quelle bonne surprise ! j’allais sortir de ma sacoche une barre de chocolat mais je vais aller voir si par hasard il y a des glaces !!!

Le tenancier, un vieux gars « old style » comme la station ! super sympa. On discute un moment. il est impressionné que je voyage ainsi seule mais il trouve ça super. Avec un petit sourire il me dit « Alaska it’s a big and wild state ! enjoy and be safe »

Les anciens que je croise par ici sont justes, pas un mot de trop. 

Une pause « ice cream » qui ressource. 

Je repars pour les 25 derniers kilomètres (de la terrible dernière ligne droite de 40km cette fois !) le ciel devient franchement noir…puis l’orage, puis la pluie. Je m’arrête aux premières gouttes pour mettre mes protections. Les derniers kilomètres sont toujours les plus difficiles…j’ai programmé le cerveau à 180km alors les 15 derniers deviennent interminables 🙂

Arrivée à Delta Junction sous la pluie… pas très cool la perspective du camping…

En attendant que la pluie cesse je rentre dans un mini musée pour demander des informations…plus précisément où est-ce qu’il y a un camping avec douche et wifi…eh bien le seul camping et à 3km et le centre est une sorte de route avec une station service, un supermarché (très important) un liquor store (très important !) et deux trois motels éparpillés. 

La gentille dame du musée me propose de venir dormir chez elle pour avoir un lit, une douche chaude et la wifi ! Mais c’est à 10 miles (16km) et là vraiment je ne veux plus faire des kilomètres…je suis touchée par son invitation. En ressortant la pluie a cessé ! Tant mieux. Je vais acheter des fruits, légumes et yaourts puis une bouteille de vin puis 3km pour arriver au camping. La tenancière, un vieille dame, elle aussi, adorable me propose de planter ma tente devant l’office du camping pour 20$ douche incluse. Super !

Je m’installe, je prends une bonne douche et je bois mon verre de vin au soleil qui est revenu 🙂

On verra pour la suite car le temps semble se gâter…

Je vous souhaite un bon réveil, moi je vais me coucher. La nuit s’annonce fraîche ! 

Katia

Ligne droite
Station « old style » and ice cream
L’orage arrive…
Fin de l’Alaska highway
Mon home sweet home

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s